Comment réussir sa pochette d’album ?

1. Pochette d’album : définition

La pochette d’un disque est un graphisme d’illustration de format carré. Elle constitue le support visuel de l’album ou du single qu’elle illustre. La création de pochette d’album est une spécialité du design graphique. Dans un univers musical où la production est devenue pléthorique, la pochette d’un album ou d’un single permet au disque de se distinguer.

Elle contient certains éléments :

  1. Un fond graphique : cela peut être une photo, un dessin, une peinture ou un fond monochrome.
  2. Le titre de l’oeuvre musicale en question.
  3. Le nom de l’artiste ou du groupe de musique qui a produit le disque.
  4. Le nom de la maison de disque ou de la maison de production.
  5. Si nécessaire : les restrictions liées à l’âge des audiences concernées par la musique.

Le but de la pochette de disque est de suggérer à l’auditeur potentiel le contenu de l’album au moyen de messages visuels.

Les messages visuels de la pochette peuvent indiquer :

  1. Le genre musical du disque ou du single
  2. L’ambiance ou la nature de l’atmosphère musicale.
  3. La sensibilité politique éventuelle de l’artiste ou du projet

2. Une pochette d’album doit être efficace

Une pochette d’album peut être considérée comme efficace si elle répond par l’affirmative aux questions suivantes :

  • Est-elle reconnaissable instantanément ?
  • Ne ressemble-t-elle à aucune autre pochette connue ?
  • Incarne-t-elle le genre musical du disque ?
  • Ressemble-t-elle à l’univers poétique de la musique ?
  • Est-elle présentable en petite dimension (pochette mp3) ?
  • Indique-t-elle clairement le nom du disque et de l’artiste ?

Pochette album ANdy Wahrol


3. Une pochette d’album doit être originale

Par originale, on entend deux sens complémentaires dans le domaine de la pochette d’album :

  1. L’originalité en tant que différence permet à un disque de se distinguer au sein de la multiplicité des contenus proposés en ligne ou en boutique. En effet, un disque va être disponible, en format CD, Vinyle et numérique, sur de nombreuses plateformes de vente. Le point commun de ces plateformes, dans un contexte économique difficile, est l’immensité de leur catalogue. Ainsi, l’album va être présenté, dans 99% des cas, au milieu de nombreux autres disques et singles. L’originalité d’une pochette de disque va permettre à l’oeil (quelque peu saturé d’images) du visiteur de repérer l’album dans la masse.
  2. L’originalité au sens de création originale est un point à ne pas négliger. En effet, il est pratiquement impossible de réaliser une bonne pochette d’album sans faire appel à un designer professionnel spécialisé dans les pochettes d’album. Celui-ci vous proposera une création unique. Il saura prendre en compte les impératifs typographiques, les notions de contraste et de traitement de l’image. Il saura également soigner l’identité visuelle du disque.

Graphiste de pochette de disque recommandé : nous recommandons l’agence Takuya Design, réputée pour l’élégance et l’efficacité de ses créations et qui propose des tarifs raisonnables.


4. Une pochette d’album doit ressembler à la musique

La pochette d’un disque doit attirer l’oeil et faire envie à l’auditeur potentiel. Mais il ne faut surtout pas que celui-ci soit déçu par la musique qu’il va entendre une fois qu’il aura cliqué sur la pochette. Prenons deux exemples de choses à ne pas faire :

  1. Imaginons un pochette de disque très réussie, très visuelle, mettant en scène des zombies, des squelettes et des vampires dans un bain de sang graphique. Elle est traversée d’un énorme logo en 3D destroy. S’il s’agit d’un récital d’accordéon façon bal musette, il y a fort à parier que le fan de métal qui aura cliqué sera un peu désappointé.
  2. A l’inverse, une pochette joliment fleurie présentant un couple de mariés qui valse langoureusement risque de déranger l’admiratrice d’André Rieux si la musique proposée est du Dark Métal.

La pochette d’album est une promesse graphique

Pour être plus sérieux : La pochette d’un disque est une promesse graphique faite au futur auditeur. Elle ne doit pas le décevoir. Au contraire, elle doit l’inciter à écouter le disque en lui envoyant des signaux qui vont simultanément :

  1. Le rassurer sur l’univers musical
  2. Attiser sa curiosité

5. Une pochette d’album doit être une oeuvre d’art.

Ce cinquième point est sans doute le plus important. La pochette est une oeuvre d’art graphique qui a vocation à compléter une oeuvre d’art musicale. En ce sens, si les quatre points évoqués plus haut dans cet article sont importants, ils doivent s’effacer devant la dimension esthétiques de la pochette d’album. La grande variété qui caractérise la pochette de rock répond, comme un écho aux spécificité de la pochette de Jazz.

La renaissance du disque vinyle montre bien l’attachement inouï des mélomanes pour l’album en tant qu’objet. Au delà de la chaleur sonore, cet attrait pour le vinyle est un attrait esthétique. Certaines pochettes d’album sont d’authentiques chefs d’oeuvre et ont contribué autant au succès du disque que la musique elle-même.

Si vous avez besoin de plus de conseils pour la réalisation de votre pochette d’album, n’hésitez pas à nous contacter.

pochette album Kraftwerk