Le logo Europe 1 a-t-il la pêche ?


En France, le logo Europe 1 occupe une place particulière parmis les logos de radio. En effet, il incarne le changement dans la continuité .

Description

Le logo Europe 1 a souvent changé d’apparence tout en tâchant de préserver son identité. Certains éléments demeurent toutefois intangibles. D’abord la couleur bleu et le blanc. Puis la présence plus ou moins discrète d’une pêche.

Ainsi, le logo Europe 1 a mélangé ces éléments à de multiples reprises :

  1. Rectangle bleu, texte blanc et petite pêche
  2. Rectangle blanc, texte bleu et petite pêche
  3. Carré blanc et texte E1
  4. Carré blanc grosse pêche

On ne compte plus les variations formelles de ce logo.

Pourquoi le logo Europe 1 est il bleu ?

Le choix du bleu, dans le processus de création d’un logo, se pose pratiquement systématiquement. On connaît les attraits caractéristiques du bleu (couleur préférée, céleste etc…). Le bleu du logo de la radio Europe 1 est assez lourd. Il ne joue pas sur les aspects calmes du bleu. Il tend vers le bleu marine avec une pointe d’aubergine.

Que peut bien signifier la pêche du logo Europe 1 ?

Il pourrait paraître incongru d’utiliser une pêche pour illustrer une Radio. D’autant plus une radio intitulée Europe 1 et non pas Pêche 1. En réalité, le choix de la pêche n’est pas anodin. Ce fruit jouet d’une image très positive dans l’ensemble du monde occidental. En plus d’une apparence joviale, il évoque la bonne santé et le dynamisme.  Surtout, l’expression “avoir la pêche” connu une grande popularité au début des années 80. Cela ne semble plus du tout être le cas, trente ans plus tard. On ignore même si les jeunes français d’aujourd’hui connaissent encore cette expression.

Le logo Europe 1 a-t-il la pêche ? photo

On voit que l’association de la pêche et du bleu est paradoxal d’un point de vue naturel et biologique.

Dans le cas du logo Europe 1, cela prend tout son sens : sérieuse, dynamique, sympathique, décalée.

Que penser de la typographie de ce logo ?

Pas grand-chose. Au fil des nombreuses mises à jour, c’est l’élément qui a le plus évolué sans jamais – semble-t-il – atteindre l’élégance et/ou l’originalité .

Par Tamae Ikeda