Le logo institutionnel : au coeur du symbole

Le logo institutionnel est un cas à part dans la grande galaxie des logos. En effet, qu’il assure l’identité visuelle d’une ONG, d’un gouvernement ou d’autres types d’institutions, ce logo occupe un rôle particulier.

Logo institutionnel

Logo institutionnel est au cœur du symbole.

Le logo institutionnel n’est pas censé représenter un service. Il est le symbole d’une prise de hauteur nécessaire pour l’institution en question. On considère qu’il doit représenter des valeurs.

Exemple 1 : le ministère de la justice

Le ministère de la justice et les services qui le constituent sont représentés par une balance. Cette balance symbolise l’équilibre que la justice doit garantir entre deux parties opposées. On note également qu’à la balance s’ajoute parfois un visage aux yeux bandés : la Justice est aveugle.

Exemple 2 : la ville de Paris

De même la charge du symbole peut être historique. Ainsi, le logo de la ville de Paris, un voilier dans les flots, remonte aux origines gréco-romaines de la capitale. Fluctuat Nec Mergitur : flotte mais ne coule pas.

Ces exemples montrent bien que le logo institutionnel revêt ici pleinement sa dimension symbolique. A ceci s’ajoute, dans certains cas, une nécessité pratique incontestable. Dans certains cas, comme celui du logo de Meteo France, la dimension “service” est pregnante.

Logo institutionnel et nécessité pratique

Bien que relevant, comme dit plus haut, d’une certaine prise de hauteur, ce type de logo peut s’inscrire pleinement dans la réalité. Sa forme devient dès lors tout à fait cruciale. Les exemples les plus probants sont liés à la santé.

  1. La Croix Rouge, comme son nom l’indique, est représentée par une croix rouge. La forme ici, bien qu’intéressante d’un point de vue esthétique, assure la fonction suivante : elle doit être immédiatement reconnaissable sur un champs de guerre. Il faut que les belligérants puissent en un instant reconnaître ce logo afin de cesser le feu. On note au passage que La Croix est connotée religieusement et que des institutions musulmanes ont créé le croissant rouge.
  2. La Croix verte des pharmacies doit pouvoir indiquer, à longue distance, la présence d’une pharmacie ouverte.

Par Tamae Ikeda